11 Septembre 2001 : Crimes financiers impunis !


lelibrepenseur.org

À l’occasion de cet énième anniversaire des attentats du 11 septembre qui arrive et de la propagande que l’on va devoir subir, il est intéressant de revenir sur les crimes financiers, délits d’initiés plus exactement, qui ont précédé les attentats et qui a le seul prouve que des personnalités haut placées savaient ce qui allait se passer. Pourtant, il n’y a eu aucune sanction et aucun emprisonnement suite à ses magouilles crapuleuses et honteuses qui ont profité d’un assassinat de masse pour se faire de l’argent, encore plus d’argent !
Du coup, une question morale et philosophique s’impose : quel est le pire des deux ? Les nids terroristes qui commet son attentat ou le citoyen américain qui profite du carnage pour se faire plus d’argent ?

 


11 Septembre 2001 – Crimes financiers impunis

Nous vous présentons ici notre débat filmé sur les attentats du 11 septembre 2001. Un regard portant sur les délits d’initiés constatés pendant la semaine précédant cet attentat et plus généralement sur les dérives toujours grandissantes de la finance mondiale.

Notre projet initial était d’analyser ces délits de haute volée qui demeurent à ce jour toujours couverts et impunis par la justice. Et d’établir en même temps de possibles corrélations avec les multiples scandales et dérives financières que nous constatons aujourd’hui.

Après avoir longuement prospecté afin de vous proposer deux ou trois spécialistes ayant travaillé sur ces deux sujets, notre choix s’est porté sur deux spécialistes dans ces domaines – M. Marc Chesney , Directeur de l’Institut banque et finance de l’Université de Zurich et M.Denis Robert journaliste français d’investigation et écrivain – qui ont accepté de débattre sur ces sujets.

Le point de vue de Monsieur Chesney sur les délits d’initiés du 11 septembre est capital, puisqu’il est le premier spécialiste en sciences économiques à avoir produit (avril 201O) une étude sérieuse et fouillée sur ce dossier.

Monsieur Denis Robert avec son travail de longue haleine sur ce symbole particulier des dérives de la finance mondiale qu’est Clearstream était la personne la plus idoine pour nourrir le débat. Ces deux personnalités ayant marqué leur désir d’échanger et M.Denis Robert s’étant déclaré disposé à se pencher sur le dossier du 11 septembre 2001 dans l’optique d’un entretien filmé avec M.Chesney, notre débat s’annonçait prometteur.


Gérard Lazare

Source : Carrefour des consciences