La mondialisation Ses maîtres, sa stratégie, ses objectifs et les clowns qui la servent


histoireebook.com

  https://api.ning.com/files/UY9TRh87khvqVQSVgKKAvc4u5UIIOMOz-6m1rUNA5ktctq7h35oxuQFK7jg03xjr3vCUuyhxaIFMmpOJFqX8ezgCQODrJ20d/816801942.jpeg?xgip=0%3A0%3A376%3A376%3B%3B&width=184&height=184&crop=1%3A1
Auteur : Peri Ben
Ouvrage : La mondialisation Ses maîtres, sa stratégie, ses objectifs et les clowns qui la servent
Année : 2010

 

 

« Quel que soit votre niveau de paranoïa,
ou votre croyance dans des conspirations,
soyez assuré que votre gouvernement
fait des choses bien pires. »
William Blum Journaliste et écrivain américain
(Notamment auteur de « The Rogue State » l’Etat Voyou.)

 

Depuis que Ben Peri a découvert le monde politique,
il a décidé de devenir politiquement très incorrect…
car d’une approche à l’éthique irréprochable !
Il vous propose avec ce livre, de découvrir la face cachée de la vraie
politique, dans un nouveau…

 

Voyage dans les coulisses du nouvel ordre mondial
Cette Mondialisation détruit notre humanité, nos économies, nos
entreprises, nos emplois et massacre salaires et retraites. Elle fait
exploser les prix de l’énergie, des matières premières et des
produits de première nécessité. La spéculation s’approprie les fruits
du travail. Elle est le résultat du plan général du Cartel des
Banques pour imposer leur Gouvernement mondial. Ce Cartel qui
règne déjà sur le monde et les médias, sans jamais rendre de
comptes à personne, organise toutes les guerres néocoloniales et les
prétextes pour les justifier, y compris pour le 11 septembre et des
guerres et des génocides d’Afghanistan, d’Iraq, du Pakistan, de
Palestine, la fable d’Al Qaeda et de la terreur dans le monde, les
assassinats politiques, les crises économiques, la ruine des pays
développés, commissionne les « déficits de croisière » qui endettent
les états, nomme et dirige les Présidents et les politiciens du monde
entier… Mais aux yeux de ses chefs, tout ceci n’est rien… Ils en
veulent toujours plus !
Pour que meure la bête immonde…
Toutes les illustrations contenues dans ce livre et celle de la
couverture sont des oeuvres originales de David Dees.
deesillustrations.com

 

 

Ce livre virtuel et gratuit est un livre promotionnel, une
compilation composée de brefs extraits des livres :
Le Grand Complot de la Mondialisation
Stop au Warbiz
Les Protocoles des Sages de Sion, et
HIGH CRIMES – volume 1

Il a été réalisé pour vous faire prendre conscience que toutes les
tragédies qui frappent l’humanité sont le résultat d’une sauvagerie
sournoise organisés par les prédateurs de la finance internationale
et mises en place avec servilité par les partis politiques dits « de
gouvernement », sur l’industrie, l’agriculture, l’économie, vos
emplois, vos salaires, vos retraites, la paupérisation des classes
moyennes et laborieuses, la flambée du prix des matières premières
et par-dessus tout de l’énergie… mais aussi les guerres et les
génocides de Palestine, d’Iraq, d’Afghanistan, du Pakistan… et
bientôt d’Europe et d’Asie !
Tout ceci pratiqué simultanément à un accroissement constant
des impôts et des taxes pour les peuples et un honteux allégement
fiscal pour ceux qui a force de vol et de corruption sont devenus
immensément riches…
Vous comprendrez à sa lecture que le Cartel des Banques est en
guerre contre l’humanité, une guerre d’un néo-colonialisme
financier impitoyable, à la sauvagerie et à la manipulation sans
bornes…

« L’individu est handicapé lorsqu’il est confronté à une conspiration
tellement monstrueuse, qu’il ne peut croire qu’elle existe. »
John Edgar Hoover

 

Directeur du FBI, avant, pendant et après
L’assassinat du Président John Fitzgerald Kennedy.
L’homme qui avait envoyé à l’autre bout de la terre celui qui devait organiser la sécurité
du Président Kennedy à Dallas
Un homme bien placé pour nous parler de monstrueuse Conspiration…

 

PRÉAMBULE
A force de corruption massive, de menaces et d’assassinats,
depuis des lustres, les pays industrialisés ont abandonné la toute
première des prérogatives des pays souverains : émettre leurs
propres monnaies. Dès lors, on comprend que les prêteurs ne
craignent plus ceux qui font les lois de ces pays… !
Ceci équivaut à une colonisation financière insoutenable par un
Cartel des Banques qui opère de la façon la plus opaque, sans
qu’aucun contrôle ne lui soit imposé.
Aujourd’hui, les citoyens des Etats-Unis, de Grande Bretagne,
d’Allemagne, de France… et de la grande majorité des pays du
monde, sont obligés d’emprunter l’argent nécessaire au moindre de
leur paiement. Ils sont devenus les otages du même système dont
les américains sont les victimes depuis 1910, date de la création de
la FED, la banque de la Réserve Fédérale américaine, un système
de banques a capitaux privés, dont dépend entièrement le
gouvernement américain, et que Eustace Mullins n’hésitait pas à
nommer « Syndicat du Crime ».
Ainsi, à l’instar de ce qui se passe aux Etats-Unis, aucune
banque centrale d’aucun pays n’émet plus aucun billet autrement
qu’à crédit en empruntant exclusivement auprès du « Cartel des
Banques ». Un Cartel qui finance également les déficits de ces
mêmes pays…

Les membres de ce Cartel, contre toute logique, chaque fois
qu’ils font un prêt à qui que ce soit, ont décidé que cela
augmenterait leurs fonds propres… Ainsi, plus ils signent de
contrats de prêts, et plus ils impriment de billets, plus ils sont
riches Riches de quoi ?
Du vent, car ils ne disposent d’aucun nantissement, gage ou
contrepartie pour justifier du prêt. Ils utilisent uniquement la
capacité de remboursement des citoyens du pays qui emprunte,
citoyens qui n’ont pas la moindre idée sur le fonctionnement du
système dont ils sont victimes, ni le moindre mot à dire sur les
énormes dettes que l’on accumule sur leur dos.
Voilà les fondements sur lesquels reposent la finance et
l’économie mondiales, et… qu’aucun de nos hommes politiques
actuels ne dénonce jamais. Les seuls qui s’y sont risqués ; les
Présidents Garfield, Lincoln, Kennedy et consorts, ont tous été
assassinés… avec de vastes complicité de la part des autorités des
pays concernés.
Aujourd’hui, grâce à un système complexe de Banques
Centrales, soigneusement organisé par les prédateurs de la finance
Internationale – dont Louis T. McFadden, Président de la
Commission des Finance du Congrès américain n’hésitait pas à
qualifier les actions de « Plus grand crime de l’histoire », et qui
mourut lui aussi assassiné – plus aucun pays n’émet le moindre de
ses propres billets, et lorsqu’ils sont autorisés à le faire, ils le font à
crédit, in fine directement ou indirectement, auprès des membres
du Cartel des banques.
…/…
Disposant depuis longtemps de « tout l’or du monde » ce Cartel
a, depuis les années 20, organisé toutes les grandes crises
économiques, organisé et financé toutes les guerres qui ont détruit
la planète… Son ultime but est de posséder le monde, et d’instaurer
un gouvernement mondial qui ne rendra de compte à personne.
En écoutant attentivement les informations, vous vous rendrez
vite compte que tous nos dirigeants et hommes politiques de droite,
comme de gauche n’ont de cesse de nous entraîner dans cette
direction…
Suspect, Non ?
…/…

Le Cartel a tout prévu, et en particulier, toute tentative de retour
vers la démocratie se transformerait en bain de sang, et en
répression sévère contre les populaces !
…/…

 

 

LA VÉRITÉ SUR LE 11 SEPTEMBRE
Depuis plus de 150 ans, le Cartel des banques, par
l’intermédiaire de tous ceux qu’il manipule de corruption et de
menaces, fabrique les prétextes nécessaires pour déclencher des
guerres, en faisant chaque fois croire que c’est l’attaquant qui a été attaqué !

Des « opérations psychologiques » des plus ignobles et des plus
éculés, appelées « false flag operations » pour déclencher, contre la
volonté des populations, les guerres les plus injustifiées et les plus dévastatrices.

1846 – Guerre des Etats-Unis contre le Mexique
La guerre du Mexique démarra après plusieurs provocations de
l’armée américaine organisées sur ordre du Président Polk.
1898 – Guerre des Etats-Unis contre l’Espagne
La guerre contre l’Espagne commença après que la Marine
Américaine ait coulé son propre navire, l’USS Maine, le 15 février
1898, dans la baie de Cuba, prétendant qu’il l’avait été par les
Espagnols…
La colonisation de l’Amérique du Sud
C’est le Président Woodrow Wilson, mis en place par le cartel des
Banques, qui initia la colonisation économique de l’Amérique Latine
par la force.
1915 – Entrée des Etats-Unis dans la première Guerre Mondiale
En 1915, le Lusitania, un paquebot britannique, est coulé par
un sous-marin allemand, faisant 1.198 victimes, dont 128
Américaines.

Une semaine avant l’attaque, Churchill écrivit au Président de la
Chambre de Commerce : « Il est très important d’attirer des navires
neutres vers nos côtes dans le but d’impliquer les Etats-Unis dans la
guerre contre l’Allemagne. »

Joseph Kenworthy, un commandant de l’Intelligence Navale
britannique, déclarera plus tard : « Le Lusitania fut envoyé à vitesse
considérablement réduite et sans aucune escorte, dans une zone
bien connue où sévissait un U-Boat allemand. »
Le Président Wilson put alors impliquer les Etats-Unis dans une
guerre destinée à « Rendre le monde plus sûr pour la démocratie… »
(sic !)
1941 – Entrée des Etats-Unis dans la Seconde Guerre Mondiale
Après avoir rencontré le Président Roosevelt le 16 octobre 1941,
Henry Stimson, le ministre de la guerre écrivit : « Nous devons faire
face à la délicate question de la joute diplomatique pour être certains
que le Japon soit mis dans une position telle qu’il soit le premier à
commettre un acte d’agression ».
Le 25 novembre une seconde rencontre est organisée avec le
président, à propos de laquelle Stimson écrivit : « la question était
de savoir comment nous devions manoeuvrer les Japonais dans une
position telle qu’ils seraient obligés de tirer les premiers ». Le jour
suivant un ultimatum insultant fut envoyé aux Japonais.
L’intelligence américaine intercepta un message japonais codé qui
qualifiait l’ultimatum de « proposition humiliante » et que dorénavant
les Japonais préparaient la guerre contre les États-Unis.
Les Américains avaient percé les systèmes de cryptage des
messages diplomatiques et militaires. Un rapport ultra-secret de
l’état-major des armées, d’octobre 1944 prouve que les militaires
américains connaissaient : « l’heure probablement exacte et la date
de l’attaque ». Le 29 novembre 1941 et qu’ils n’ont rien fait pour
prévenir et mettre à l’abri les troupes US stationnées à Pearl
Harbour.
À la suite de quoi, les États-Unis déclarèrent la guerre au Japon.
Les médias américains oublièrent une fois de plus de rapporter la
vérité au public, prouvant leur totale collusion avec les gangsters
du cartel, et soutinrent la guerre, et le moral des troupes
américaines, en hurlant constamment : « …souvenez-vous de Pearl
Harbour !».

La guerre de Corée porte elle aussi de terribles évidences de la
fabrication des prétextes pour la conduire et des crimes perpétrés
par les États-Unis contre la paix et l’humanité, après l’occupation
de la Corée du Sud en septembre 1945.
1964 – Guerre du Vietnam

Au Vietnam, le 30 juillet 1964, de supposés bateaux
vietnamiens attaquent le destroyer américain Maddox dans le golfe
du Tonkin. Cette nouvelle « False Flag » opération, fabriquée par le
gouvernement guerrier de Lyndon Johnson plongea les États-Unis
dans la guerre du Vietnam.

Les planificateurs américains des guerres imposées par les
éminents membres de la finance internationale et du Warbiz ont
continué à utiliser des prétextes spectaculaires pour justifier ces
guerres, comme on a pu le constater en 1983 sur l’île de Grenade,
en 1989 à Panama, en 1991 en Iraq, en 1992 en Somalie, en 1994
en Haïti, en 1995 en Bosnie, en 1999 en Yougoslavie, en 2001 pour
l’Afghanistan, en 2003 pour l’Iraq et bientôt pour l’Iran et le
Pakistan…

Les attentats du 11 septembre 2001 ne sont donc que la pure et
simple reproduction de pratiques séculaires, d’opérations
psychologiques aussi appelées « False Flag Operations » (opérations
militaires menées sous de faux drapeaux) destinées à provoquer les
guerres décidées par les prédateurs de l’impérialisme financier…
Si vous en doutez, le Test des 11 questions sur le 11 septembre,
que vous trouverez dans le livre : Le Grand Complot de la
Mondialisation devrait définitivement vous convaincre.

Le 10 novembre 2004, lors d’un sondage rapide de CNN (Quick
Vote), à la question « Pensez-vous que le gouvernement des Etats-
Unis a camouflé les évènements du 11 septembre ? » Les
téléspectateurs de CNN ont répondu OUI à 89%… !

Alors, vous pensez toujours que les attentats du 11 septembre
2001 n’ont pas été organisés par le Gouvernement des Etats-Unis ?
Croyez-vous que les dirigeants du monde libre, qui nient cette
vérité historique sont moins intelligents que 89%, des
téléspectateurs de CNN ?

 

Leur négation de l’évidence prouve qu’ils sont tous les
serviteurs zélés du Cartel des Banques et de son Grand
Complot de la mondialisation.
Si vous comprenez cela, vous allez réaliser les raisons pour
lesquelles ils se font les complices actifs du démantèlement de nos
industries, de la destruction massive de l’emploi, du massacre des
classes moyennes
et des plus pauvres, de l’agriculture et de la pêche, des retraites
et des retraités, de tous les acquis sociaux, et de la réduction
massive de population par les moyens les plus effrayants…
…/…
Si vous doutez le moins du monde de l’implication du
Gouvernement américain dans les attaques du 11 septembre 2001
et la négation systématique des centaines d’évidences qui en font la
démonstration, vous devez absolument visualiser la vidéo « Loose
Change 2 » disponible en Français sur le site benperi.eu.
En résumé, « L’opération Psychologique » du 11 septembre, était
bien un acte de TERREUR destiné à justifier le déclenchement de
nouvelles et terribles aventures guerrières, et terroriser les
dirigeants de la Planète.
Combien de temps encore les peuples du monde vont-ils
accepter que les armées des Etats-Unis, de Grande Bretagne, et de
l’OTAN, continuent de mener des guerres coloniales pour le compte
des Prédateurs de la Finance Internationale du Cartel des
Banques ?
Pendant combien de temps encore, les médias et les politiciens
du monde vont-ils accepter de rester les complices des crimes les
plus abominables et accuser ceux qui les dénoncent d’en être
responsables ?
(Voir à ce sujet wikileaks et la vidéo qui y est présentée.)

 

LA MAIN INVISIBLE QUI DIRIGE LE MONDE

suite… PDF