L’AGENCE D’ESPIONS ISRAÉLIENS EST INSTALLÉE DEVANT LE MINISTÈRE FRANÇAIS DE LA JUSTICE


panamza.com

https://www.france-pittoresque.com/IMG/jpg/Justice.jpg

TRUMP CONTRE L’IRAN :

L’AGENCE D’ESPIONS ISRAÉLIENS EST INSTALLÉE DEVANT LE MINISTÈRE FRANÇAIS DE LA JUSTICE

Ces derniers jours, plusieurs médias anglophones (The New Yorker, The Observer, The Guardian) ont rapporté et développé une information peu relayée et commentée par la presse française : l’équipe Trump a utilisé les services d’une agence d’espionnage israélienne (composée d’ex-agents du Mossad prétendument reconvertis dans « l’intelligence économique ») pour tenter de discréditer des proches d’Obama impliqués dans l’accord nucléaire iranien.

Un élément d’information -souligné dès novembre 2017 par Panamza- est totalement passé sous silence par les médias français dits d’investigation : dénommée Black Cube, cette agence d’espions israéliens -qui fut également au coeur de l’affaire Harvey Weinstein- est basée dans 3 villes au monde- Tel Aviv, Londres…et (depuis 2015) Paris.

Plus précisément : au 10, place Vendôme.
Face au ministère de la Justice (situé au numéro 13) dans lequel sont stockés tous les documents numérisés et transitent toutes les communications (téléphoniques/électroniques) relatives aux plus importantes affaires politico-judiciaires ou terroristes.

En 2015 (l’année des mystérieux attentats de janvier et novembre…), les autorités françaises, alors dirigées par le trio pro-israélien-et-proche-du-Crif Hollande/Valls/Cazeneuve, ont donc permis -EN CONNAISSANCE DE CAUSE- à une base du Mossad de s’installer devant un lieu sensible pour la sécurité nationale.

Question élémentaire : pourquoi le gouvernement actuel (dirigé par un trio également judéosioniste) tolère-t-il encore la présence de ces espions israéliens à proximité de documents éventuellement compromettants pour TOUS les citoyens français ?