Secrets nazis – Une brèche occulte dans la trame de l’Histoire


histoireebook.com

  https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTKZOCAZ6CgSEhzcQ9D55mhtizgTK0iQXJIEBm0tH2Pe8US8Clu
Auteur : Lost Frank
Ouvrage : Secrets Nazis Une brèche occulte dans la trame de l’Histoire
Année : 2014

 

 

INTRODUCTION
Parfois la réalité peut être plus étrange que la fiction. Il est donc inutile d’alourdir de
fantaisies, voire de pures inventions, les faits historiques authentiques concernant le
domaine de l’occultisme nazi, tout particulièrement quand on aborde leurs expéditions
bizarres et leurs recherches pseudo-scientifiques.
L’amateur d’histoires sensationnelles et étranges pourra toujours se satisfaire à volonté du Projet Hexen sur les sorcières, dont Himmler avait ordonné la mise en oeuvre, de la théorie de la Terre creuse ou des diverses lunes de la doctrine de la glace éternelle, tombant sur notre planète et anéantissant les Atlantes. A défaut d’être scientifiques, ces faits étaient considérés comme historiques par certains dignitaires nazis de très haut rang, quels qu’étranges et sensationnels qu’ils puissent sembler à nos contemporains.
Cela n’ajoute rien au troublant sortilège de telles histoires de les polluer avec des faits qui sont invérifiables ou pire, de les entacher de purs mensonges inventés de toutes pièces par de piètres auteurs à la recherche de best-sellers aussi rapidement rédigés que juteux financièrement. Ces inventions mensongères sont habituellement reprises sous des multitudes de formes différentes sur Internet, par d’autres « auteurs » qui y ajoutent leur « touche ou leur interprétation personnelles » tout en se nourrissant des élucubrations des uns et des autres.
Même lorsque l’on traite de matières ésotériques à la limite du mythe et de la réalité, il ne faut pas négliger les méthodes scientifiques éprouvées et mises en oeuvre par Sagan. On se doit de ne travailler que sur des données expérimentales, des observations et des mesures fiables. Les faits doivent être corroborés et confirmés par des références dûment documentées. La logique seule doit être le fondement de tout raisonnement, et chaque maillon appartenant à la chaîne de nos observations doit être cohérent avec l’ensemble.
Formuler des hypothèses sur le lien possible entre deux événements séparés, sur le seul
fondement qu’ils étaient proches dans le temps, l’espace ou par leur apparence, doit
impérativement être confirmé par des éléments pertinents comme des preuves irréfutables de nature géographique ou physique.
La méthode de raisonnement dite du rasoir d’Ockham est dans ces recherches souvent
couronnée de succès car elle s’appuie sur un principe de logique scientifique simple : les
hypothèses suffisantes les plus simples sont les plus vraisemblables, bien que d’autres
puissent paraître plus attrayantes. Le but que nous recherchons ici n’est pas de rédiger le
scénario d’un film qui tienne le haut de l’affiche mais de découvrir ce qui s’est vraiment passé historiquement.
Parmi de nombreuses inventions « historiques », il n’en demeure pas moins que le livre Le matin des magiciens écrit en 1960 par Pauwels & Bergier reste captivant et souligne
d’ailleurs à juste titre que l’ère nazie fut une brèche dans la trame de l’histoire qu’ils
nomment l’Ailleurs Absolu. Ce qui s’est passé durant ces presque douze années de
dictature, au coeur de l’Europe, dans une des nations les plus civilisées et industriellement avancées, ne s’accorde pas aux valeurs philosophiques et religieuses qui avaient cours partout ailleurs dans le monde à cette même époque. Il est donc nécessaire de revisiter tous les faits historiques liés aux « bizarreries » nazies qui ne sont que très rarement abordées par les historiens établis.
Le véritable occultisme a bien existé dans l’Allemagne nazie mais il n’a pas été aussi
répandu qu’on a bien voulu le dire. Il fut principalement centré sur les fantasmes
personnels d’Himmler et de son petit cercle d’officiers de haut rang. Himmler était
toutefois le très puissant Reichsführer de la très crainte SS, et en tant que tel, il a pu
introduire des pratiques occultes et religieuses d’essence païenne dans la formation de ses moines-soldats, comme par exemple au château du Wewelsburg, destiné à être l’école de sa nouvelle élite.
Il fonda aussi un institut quasi-occulte et pseudo-scientifique, l’Ahnenerbe, qui organisa
des expéditions aussi lointaines que le Tibet et rechercha le Saint Graal en France en pays cathare. Il est également intéressant de signaler qu’Himmler était également très intéressé par les persécutions subies par les sorcières sur le sol germanique durant le Moyen-Age.
Les fantaisies, les légendes urbaines, les inventions littéraires et les purs mensonges sont
apparus après-guerre au début des années 60. Tout livre qui traitait des nazis et de
l’occulte, de Satan, des OVNI ou de trésors cachés était assuré d’être vendu à plusieurs
milliers d’exemplaires. Au-delà de cette approche purement commerciale de faux
historiens et de conteurs de belles histoires, il existait un noyau d’auteurs plus dangereux et parfois fanatiques, qui réussirent dans une certaine mesure, par leurs écrits et leur enseignement, à développer un aspect semi-religieux du nazisme, qui constitue jusqu’à nos jours la base de mouvements néo-nazis dans le monde.
Nous aborderons donc plus profondément des thèmes comme le Soleil Noir ou la force du Vril car ils imprègnent nombre de ces croyances nazies New Age.
Ce livre a pour but de séparer les faits, aussi ésotériques et étranges qu’ils puissent
paraître, des faux historiques de l’Après-Guerre et des mensonges à caractère plus ou
moins commercial les accompagnant. L’amateur de mystères et de sombres secrets ne sera pas pour autant déçu, car dans cette quête la réalité est souvent plus étrange que la fiction.

 

 

ÉTRANGETÉS HISTORIQUES
Tout ce qui est étrange ne relève pas nécessairement de l’occulte ; tout ce qui est
ésotérique n’est pas nécessairement bizarre, mais il y a des événements qui peuvent restés dissimulés pour des raisons très diverses.
Il existe ainsi des preuves tangibles que des faits pour le moins étranges se sont réellement produits durant le IIIe Reich. Ces faits sont rarement abordés par les historiens des principales écoles classiques, car ils ne se sentent à vrai dire pas très à l’aise avec le manichéisme qui fausse souvent la perception de la réalité des actions tant des Alliés que des forces de l’Axe. On peut supposer que la cause de ce phénomène tient probablement aux Tribunaux de Nuremberg organisés juste après la guerre par les forces alliées, où la nécessaire rationalité des débats ne pouvait s’asseoir sur des faits par trop ésotériques.
Il suffit de considérer également quelques faits troublants comme les discriminations
raciales qui existaient envers les Noirs au sein des troupes américaines, ayant leurs propres bataillons séparés par couleur de peau, ou bien la récupération sans vergogne des prouesses techniques allemandes et de leurs savants, souvent nazis, sous la couverture d’opérations comme Paperclip, les autorisant à venir donner un coup de pouce technologique extraordinaire aux vainqueurs notamment dans le domaine de
l’aéronautique.

Non-Européens & Juifs dans l’Armée allemande

PDF: iCi