La mafia albanaise – Une menace pour l’Europe


 
Auteur : Raufer Xavier
Ouvrage : La mafia albanaise

Comment est née cette superpuissance criminelle balkanique?
Année : 2000

Introduction

J’entends d’ici les consciences morales: parler de la «mafia
albanaise»? C’est faire le jeu de Milosevic et donner dans le
racisme antialbanais. Elles ont tort- et une fois encore, il se vérifie
que la stratégie du soupçon n’est qu’un avatar de la politique de
Gribouille. Car c’est naturellement tout le contraire. Voici pourquoi.
Préalable: le principe de réalité. «Je fais l’hypothèse que le
monde existe tel qu’il est, qu’on peut le prendre pour réel et
intelligible dans son fonctionnement interne» 1.

Partant de là, essayiste et directeur de collection, je m’efforce
d’aller «droit aux choses mêmes»- «ZU den Sachen selbst»,
comme le disait le philosophe Edmund Husserl. Jugeant qu’il est
grand temps de sortir la criminologie de la critique sur la critique
et du commentaire sur le commentaire, je crois que cette discipline
doit s’intéresser d’abord au crime et aux criminels.
Comme criminologue enfin, j’écris sans nulle intention. Dans
ses mémoires 2
, Jung parle ainsi d’un de ses maîtres: « Flournoy
ne désirait rien. Il regardait de loin et voyait clairement» – merveilleux
modèle duquel l’expert doit s’inspirer. J’essaie ainsi de
percevoir et d’enregistrer le réel, sans hésiter à mettre en cause
les idées reçues et les bienséances du moment.
Car si j’ai une certitude, c’est bien celle-ci : le curieux dérange
toujours. On peut appeler ça le «syndrome des Dents de la mer».
Souvenez-vous du film: le premier à signaler la présence du

——————————-

1 Jean Baudrillard, Le Paroxyste indifférent, Livre de Poche, Biblio-Essais 1999.
2 Carl Gustav Jung, Ma Vie, Folio/Gallimard 1973.

——————————-

requin embête tout le monde. Tel est le lot du criminologue. Vous
dépeignez la Côte d’Azur ravagée par le crime? Vous offusquez le
lobby du tourisme. Vous montrez que les violences urbaines
s’aggravent? Vous gênez les politiciens-anesthésistes. Vous osez
dire que les islamistes n’ont pas disparu du Maghreb? Vous
fâchez les docteurs Tant-Mieux de la diplomatie.
C’est ainsi. Car que fait le criminologue? Il pose d’abord un
diagnostic. En général, celui-ci déplaît: demandez au médecin
qui annonce un cancer à son patient. Alors, comme le criminologue
dérange, il est accusé de «faire le jeu». Au cours des
années, j’ai ainsi «fait le jeu» du KGB, de la CIA, des services
secrets turcs, algériens … Que sais-je encore? Du Vatican (malgré
moi) et des 200 Familles (sans m’en douter). Ça m’a donné le cuir
épais. Et dans la longue liste de mes maîtres putatifs, Slobodan
Milosevic sera en bonne compagnie.
Passons au racisme antialbanais. Autre ânerie. Qui est l’auteur
de la magistrale- et seule à ce jour- étude sur la mafia albanaise,
publiée en 1996, dans une indifférence totale? Gus Xhudo,
Albanais lui-même. 3 Qui dénonce la« symbiose de la politique et
du crime» au Kosovo, la presse de Belgrade? Non: le quotidien
albanophone de Pristina, Koha Ditore. Qui annonce que« la mafia
albanaise est entrée au Kosovo sur les talons de l’OTAN»? L’A/banian
Dai/y News. Et qui enfin écrit: «L’Albanie est devenue une
plaque tournante du trafic de drogue, de la prostitution et de l’immigration
clandestine»? Le quotidien de Tirana Gazeta Shqiptare.
Comme en Sicile, comme partout où opère une mafia, la première
victime du crime organisé albanais est la population albanaise
elle-même. Et quand en juin 1994, j’ai suscité à Paris la première
grande conférence internationale sur« La puissance financière des
mafias», le procureur national antimafia italien, Bruno Sida ri, et
le procureur de Palerme, Giancarlo Case IIi sont venus- non pour

——————————-

3 «Men of Pur pose: the Growth of an Albani an Criminal Authority », in Transnational
Organized Crime, Spring 1996, vol. 2, N° 1, pp. 1-20.

——————————-

m’inculper de« racisme antisicilien », mais dire combien de telles
tribunes étaient utiles à leur combat, combien le silence bienséant
et l’indifférence étaient mortels.
Quel est enfin le seul vrai danger dans l’actuelle société de
l’information? L’aveuglement volontaire. «Il est une forme de
fraude … rarement dénoncée, qui consiste pour les milieux autorisés
à occulter délibérément les faits susceptibles de mettre en
cause les vérités établies et à s’opposer à leur publication … Il n’y
a pas, il ne peut y avoir d’autres critères de la vérité d’une théorie
que son accord plus ou moins parfait avec des phénomènes
concrets »4.
Ce qu’on occulte aujourd’hui, c’est ceci: au Kosovo, par ignorance
de la réalité sociale, des traditions criminelles balkaniques,
l’ONU et l’OTAN se sont mises dans un guêpier à peu près inextricable.
Et pourtant! Tout était dit dès le 19 juillet dernier. Dans une
modeste lettre de lecteur adressée à l’hebdomadaire américain
Time par un résident de Genève. Comment, disait ce monsieur,
«l’OTAN est-elle assez stupide pour jubiler devant la soi-disant
capitulation de Milosevic? ». En précisément douze lignes, ce
visionnaire annonçait tout ce qu’on a vu depuis. Et concluait en
une formule prodigieuse de drôlerie et de justesse: «La mouche
annonce fièrement qu’elle a conquis le papier tue-mouches».
Au Kosovo, la colle du papier tue-mouches, c’est la mafia
albanaise. C’est à elle qu’il faut s’intéresser. C’est elle qu’il faut
combattre, nous dit (tardivement, certes … ) Bernard Kouchner,
administrateur de l’ONU au Kosovo 5. Présenter, dévoiler la mafia
albanaise: tel est l’unique objet de ce livre.

——————————-

4 Maurice Allais, prix Nobel d’économie, «Réflexion sur les vérités établies», Le Figaro,
27104/ 1999·
5 «Nous commençons à lutter très sérieusement contre la mafia», interview donnée au
Figaro, o2/o2/2ooo. Commençons? ladite mafia est enracinée dans la province depuis
plus d’un semestre. Un démarrage tardif confirmé par des observateurs impartiaux:
«La MINUK commence seulement à prendre officiellement conscience du danger
mafieux», Le Temps, 18/12/1999.

——————————-

Kosovo, Albanie:
que se passe-t-il vraiment
au début de l’an 2000?

suite…

http://www.histoireebook.com/index.php?post/Raufer-Xavier-La-mafia-albanaise